Séjour à Brocéliande

Le val sans retour et l'arbre d'or

 

 

 

Le Val sans retour, Val périlleux ou encore Val des faux amants

 

 

 

Situé près de Tréhorenteuc, le Val sans retour est une vallée mystérieuse. Elle tire son nom d'une légende autour de la fée Morgane, sœur du Roi Arthur. Celle-ci, trahie par son amant, aurait jeté un sort sur cette vallée : tous les hommes infidèles par le geste et la pensée en resteront désormais prisonniers...

 

le Miroir aux fées. Selon la légende, il y a très longtemps, les fées avaient scellé un pacte, elle devaient vivre cachées des yeux des hommes en prenant pour refuge tous les points d’eau.

 
Sept fées vivaient cachées au fond de l’étang, et sortaient toutes les nuits pour admirer leur reflet dans la surface de l’eau. Leurs vies étaient paisibles, jusqu’au jour où la plus jeune d’entre elles tomba éperdument amoureuse d’un beau chevalier.
Ayant rompu le pacte des fées, elle provoqua la colère de ses sœurs : une terrible bataille éclata, et on raconte que suite à cette bataille, du sang de fée se serait répandu, goutte à goutte dans toute la forêt. C’est ce qui aurait donné cette couleur pourpre si particulière au sol de la forêt...

 

 

L'Arbre d'Or. C'est un emblème de Brocéliande assez récent car il date de 1991. En 1990 un terrible incendie a ravagé presque 400 hectares de forêt. Un an après, un artiste a recouvert un châtaigner calciné de véritables feuilles d’or, symbolisant ainsi le caractère fragile et précieux de la forêt, ainsi que la renaissance de la nature.

 

 

 

 

Selon la légende, Merlin aurait enchanté l’arbre pour empêcher les voleurs de s’emparer des feuilles d’or. Quand quelqu’un touche l’arbre, il ne peut pas faire plus de 2 pas avant d’être transformé en pic de pierre, défendant l’arbre pour l’éternité...

 

 

 

 

 

la Chapelle de Sainte Onenne nommée aussi Chapelle du Grâal. Elle a été restaurée par l’Abbé Gillard à partir de 1942.

La Fontaine de Jouvence et tombeau de Merlin

Cette fontaine, qui porte aussi le nom de « Fontaine des Landelles »

 

Autrefois, le recensement des enfants nés pendant l’année se faisait proche des fontaines. A la date du solstice d’été (21 juin), ces enfants étaient présentés aux grands prêtres afin qu’ils puissent être lavés et inscrits sur le “marith” (registre). La cérémonie avait lieu la nuit. De grands feux étaient allumés pour qu’ils n’eussent pas à souffrir de la fraîcheur. Les enfants qui n’avaient pu être présentés au recensement de l’année étaient ramenés l’année suivante, et inscrits comme nouveau-nés de la nouvelle année, de sorte qu’ils se trouvaient rajeunis d’un an sur le marith.

La légende raconte que lorsqu'on s'y baigne, on rajeunit d'une année comme les enfants qui y étaient présentés.

Le tombeau de Merlin est le vestige d'une allée couverte qui présentait encore 8 dalles jusqu'en 1892 suite <a un vandalisme en 1894, il n'est aujourd'hui composé que de 2 modestes dalles de schiste rouge, adossées à un vieux pied de houx pour le signaler. L'arbre qui lui fait de l'ombre est régulièrement envahi de messages et de curieux ex voto.

Merlin l’Enchanteur est l’enfant sans père, fils d’une pieuse nonne et d’un démon incube mais qui échappa au diable par baptême. Merlin, qui savait “transformer l’apparence des gens”, fut attaché comme barde à la cour du roi de la grande Bretagne : Uther dit Pen-dragon. Il devint l’ami et le conseiller de son fils, le fameux roi Arthur.

Mi homme mi dieu, devin et magicien, Merlin rencontra la fée Viviane, la dame du lac, à la fontaine de Barenton. Merlin, par amour, lui confia peu à peu tous les secrets de son art, jusqu’au pouvoir de retenir un homme à jamais. Viviane s’en empara pour le garder prisonnier dans “neuf cercles” immatériels au cœur de la forêt.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Photos et articles du site: Copyright tous droits réservés Photographies Virginie site Delta-Guidance

Copyright © 2015 delta-guidance - N° de dépôt 96C9A9